FONAC: Communiqué N°01/FONAC/2017

Idriss Deby Itno a réuni ses députés à l’assemblée Nationale et a pris sa plus belle voix pour leur annoncer qu’il a pris la décision de n’organiser les élections législatives qu’après 2019. Par conséquent, il leur offre une législature gratuite. Pourtant Idriss Deby Itno et les députés de sa majorité savent très bien qu’aucune disposition de la Constitution ne lui accorde le pouvoir de proroger la législature. En prenant cette décision, Idriss Deby a porté atteinte à la forme républicaine de l’Etat en violant la Constitution. Il a également violé son serment.

Cliquez ici pour lire le communiqué dans son intégralité.


Commentaires sur facebook