Émoi et malaise au sein des Beris

La fuite présumée du grand frère national, Daoussa Deby, a crée un climat d’émoi et de malaise au sein de la communauté Béri qui murmurerait inlassablement : « où est ce que ce Mr (entendez Deby) est entrain de nous conduire ? » La majorité des tchadiens s’est posée cette question depuis très longtemps, mais mieux vaut tard que jamais, dit on.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Djibrine Hissein koty

    Le malaise de beri cestait existe depuis les année 1993 par certaine .mais le jours reviendra