Les Brèves de Ndjamena : Les tribulations d’un Gouverneur

le Gal Mohamed Deliwaou Tenguel, oncle direct du sultan d’Amdjeress, demis de ses fonctions et remis à son poste de Gouverneur de Wadi Fira, a fait largement parler de lui la semaine passée dans la région de Tiné. Parti à la recherche de l’argent, -c’est la mission de tous les gouverneurs actuellement, le Gouverneur a ordonné la saisie de tous les véhicules de transport de la région de Tiné, pour contrôle des papiers. Les ressortissants du BET exerçant dans la localité, armés et prêts à une confrontation, ont tout simplement refusé de se soumettre au contrôle, déniant au gouverneur le droit de les contrôler. Quant aux autres, ils ont carrément boycotté le marché hebdomadaire du vendredi : pas une âme n’est sortie au marchè, aucun achat,aucune vente, même pas les enfants, ce qui signifie qu’il n’y a eu aucune recette ; alors vers la fin de l’après midi, le Gouverneur, hissé sur une toyota, haut parleur à la main, sillonna la ville pour informer qu’il revient sur tout ce qu’il a dit, qu’il s’est trompé, qu’il a été mal conseillé. Le refrain habituel.

« Gouverneur au Tchad et non au Soudan » – Le même Gouverneur de Wadi Fira, ordonne aux militaires de la zone d’effectuer une opération de patrouille à l’est du pays ; les militaires informent le Gouverneur qu’ils n’ont pas du carburant pour effectuer la mission, alors le Gouverneur fait porter par un de ses employés un message écrit au Préfet de Tiné Soudan, lui demandant de mettre à la disposition des éléments tchadiens, du carburant. Le Préfet soudanais aurait sèchement déchiré le message de son collègue tchadien et aurait chargé le messager d’informer le fameux gouverneur tchadien « que lui, il reçoit les instructions du Gouverneur de Darfour et non de celui de Wadi Fira. »

Correspondance particulière (Wadi Fira)

 


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Ma-leminimi

    l’analphabétisme quant il nous tient