Les vraies raisons du limogeage du DG/CNPS

Mr Idriss Abdoulaye Kalakala dit Idriss « Bouta », beau- frère du Général Idriss Deby pseudo Président du Tchad, est trop petit pour pouvoir oser affronter la 1ère Dame qui joue à l’heure actuelle le rôle du Chef de l’Etat en sus et place de son mari sénile. En effet, par l’intermédiaire des tiers, la 1ère Dame avait demandé avec insistance la réintégration en qualité de contractuelle, de sa maman, Hadjé Marie qui vient d’être mise à la retraite,

Compte tenu de la situation financière de la boite, le conseil d’administration a bloqué tout nouveau recrutement sous quelle forme que ce soit. S’appuyant sur cette décision du Conseil d’administration, le DG refusa catégoriquement d’obtempérer aux injonctions de la 1ère Dame. Finalement, la 1ère Dame appela directement le DG et lui ordonna de reprendre sa maman en tant contractuelle ; en cas de refus, il sera révoqué de son poste. La réponse du DG ne se fit pas attendre : «  si c’est vous qui signez le décret, alors faites le. » Et ce fut fait dans moins de 2 heures, dans les mêmes termes que la 1ère Dame avait utilisés : « REVOQUE »

Dans sa chute le DG a entraîné aussi celle de quelques membres influents de C.A et de son adjoint, toujours « révoqués », terme humiliant, car IL sous entend que les concernés ont fauté quelque part.

Mht Louani Gouad qui a vaillamment résisté aux assauts du couple présidentiel pour dilapider le trésor public et qui vient d’écoper une promotion-sanction, pourra t il manifester la même résistance aux caprices de Mme Hinda ? La même question pourrait être posée au successeur de Mahamat Louani sur sa capacité de résister aux assauts des rapaces de la république.

Correspondance particulière ( Ndjamena)


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse