Le ministre tchadien de la justice, jusqu’à où ?

Les sorties médiatiques du nouveau ministre de la justice sont certes largement appréciées par l’opinion nationale, mais en même temps, celle ci n’est pas dupe : si les nombreuses sorties tonitruantes de Deby, relatives à la lutte contre la corruption, contre les détournements des biens publics et l’enrichissement illicite, sont restées lettre morte, alors que vaudront celles de son ministre ? Mais le fait qu’il soit le premier membre d’un gouvernement de Deby de parler publiquement et à haute voix, des maux qui gangrènent la société tchadienne, est déjà en soit un crédit à son actif, souhaitons du courage et de la suite au Professeur.


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse