Calvaire des étudiants tchadiens au Cuba

Ayant appris que le président congolais, Denis Sassou Nguesso, a envoyé 500 congolais au Cuba pour des études médicales, Deby s’est précipité de faire la même opération avec 300 jeunes bacheliers (??) ; comme d’habitude, sans plan ni programmation. Aujourd’hui, ces jeunes risquent d’être rapatriés sans avoir fini les études pour lesquelles ils étaient partis, car depuis bientôt 3 années, ils n’ont absolument rien reçu, ni bourse, ni frais de scolarité. L’ambassade du Tchad à Washington est abonnée aux absents puisqu’il n’a aucune solution à proposer.


Commentaires sur facebook

2 Commentaires

  1. Seid Ibet

    Vraiment du courage à nos compatriotes.Et je demande au gouvernement tchafoen de reflechir à cette situation délicate pour trouver une solution.

  2. HINKAMMA FELIX

    Je trouve que le pays manque d un systeme de planification scolaire. ce manquement a fai a ce que l education tchadienne est aujourg hui mise a genoux. pas seulement nous vivons un de baisse de niveau, mais aussi le manque de suivi de ces enfants deja mal formes au base. l avenir d un se trouve entre les mains des jeunes. Mais cmt un un jeune mal forme peut aider le pays?
    Que le gvnt pense qu a meme a ses enfant qui sont sur le sol etranger