Idris Deby, briseur permanent des embargos

Deby reprend son bâton de pèlerin favori : se mettre à travers les décisions de la communauté internationale ; hier, c’étaient avec la Libye de Kadhafi et le Liberia de Taylor, aujourd’hui c’est avec la Libye de Khalifa Haftar. Les Emirates Arabes Unis sont les premiers supporteurs du Gal rebelle libyen ; la Libye étant sous embargo, les E.A.U déversent des tonnes des armes, achetés de ces mêmes pays qui ont voté l’embargo, au Gal Haftar, par l’intermédiaire de Deby. Des milliers des véhicules et armes sont délivrés à Amdjeress d’où ils sont acheminés vers Tobrouk par des vols spéciaux. Amdjeress est devenu un centre d’appui important au Gal Haftar : les véhicules sont conditionnées et les armes lourdes y sont montées.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Seid Ibet

    Bjr à tous.
    Vous savez un adage qui dit ,si la case de ton voisin a pris feu ,il faut arroser la tienne.Donc je donne raison à Deby.La chutte de kadafi a multiplier les djadistes par 100000.Mais si la Lybie n’est pas stable non seulement le Tchad mais se toute la sous region qui sera menacé.