Deby à la recherche des CFA, la BEAC et la Banque de France s’en mettent !

C’est un euphémisme que de dire que Deby, le président tchadien, est riche, trop riche; Il est quand même – il ne faudrait pas l’oublier – le 7ème président africain le plus riche sur le Continent.

Le Sultan a donc beaucoup d’argent en devises, dans les grottes de Bilia, dans les conteneurs du palais rose, dans les banques de l’Afrique du Sud et ailleurs! Par contre, il a besoin des CFA, beaucoup des CFA et très rapidement pour booster son armée et acheter des minutions, carburants, PGA, etc., or il n’y en a plus des CFA sur les marchés locaux et la BEAC est très réticente pour venir en aide, car la BM, le FMI et les différents services des renseignements américains et européens suivent de très près les activités financières du Général tchadien et concluent que la masse monétaire qu’il a accumulée depuis la 1ère goutte du pétrole est de source et provenance douteuses : corruption, détournements des biens publics, argent libyen détourné, blanchissement monétaire, etc. alors il a enjambé le fleuve à la recherche des CFA, il n’y en a pas à sa taille, ni au Nigeria et ni à la BCEAO où il a des nombreux admirateurs ; le flux monétaire entre les deux zones a drastiquement chuté suite à la crise.

Comme il n’y’a plus des CFA à sa boulimie, Deby a décidé de taper fort, directement au sommet de l’Etat français et à la Banque de France où on imprime des CFA et a mis en contribution les hauts responsables de la BEAC siège , ce qui occasionne ces derniers temps un défilé incessant entre Yaoundé et Paris, des cadres de la BEAC. L’objectif est d’imprimer des CFA pour le Tchad pour permettre à Deby d’échanger ses devises en CFA et pouvoir les utiliser !! Selon nos sources au niveau du siège, le processus est compliqué et demande le feu vert des plus hautes autorités de deux pays (France, Tchad) et surtout la BEAC Siège, mais il est légal et faisable !

Qu’est-ce qu’on n’apprend pas ou n’entend-on pas à la françafrique !!

Beremadji Félix
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse