Deby cherche des CFA (suite)

C’est une opération digne d’une série policière que la BEAC-siège a montée pour organiser une rencontre entre ses employés et les responsables français. Selon le scénario établi, les agents de la BEAC partis de Yaoundé pour Paris, auraient effectué le déplacement à titre privé càd chacun serait parti pour ses propres besoins. Le Directeur national tchadien a aussi effectué le déplacement à titre privé, accompagnant son épouse malade. Tout ce beau monde se retrouva donc à Paris à titre privé et mais quand même fit plusieurs réunions avec les responsables français à Chameliers, le lieu où on imprime les CFA, toujours à titre privé ! La réunion étant suscitée par le Tchad, les frais de déplacement et de séjour des responsables de l’institution financière, sont pris en charge par la BEAC-Tchad. Le canevas de l’opération et son contour étant bien tracés, il reste le côté politico-administratif à définir; cela prendra encore du temps paraît-il ; par ces temps des grandes élections et des vacances prolongées qui s’en suivront, le Général d’Amdjeress aura besoin de beaucoup de patience à moins qu’il en fabrique lui même comme il en a l’habitude.

À partir de mardi 21mars chacun a regagné son lieu de résidence comme si rien n’a été.


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. walai fils

    Holala pauvre general largent est avec Dasoussa et Bedey et consort qui sont a cote de toi et hinda