La présence des députés de l’opposition à « l’assemblée nationale », une absurdité !

La présence des députés de l’opposition à l’assemblée nationale, ni ne s’explique ni ne se justifie ! La législature de l’actuelle soit disant assemblée est terminée depuis longtemps ; elle s’est octroyée des prérogatives aux fins de prolonger la mandature de manière complètement illégale et depuis il se murmure dans les arcanes du pouvoir que cette auto prolongation est illimitée. Mais la grande question est le silence des députés de l’opposition qui continuent à s’accommoder de cette illégalité criarde. Comment peut on expliquer et justifier cette attitude ? Surtout de la part du chef de l’opposition ?

En privé, quelques membres de l’opposition avancent certains arguments qui relèvent tout simplement de l’irresponsabilité :

– Que, seuls les députés de l’opposition étaient réellement et démocratiquement élus, et on ne doit laisser l’hémicycle à des gens élus par la seule volonté du sultan ou carrément nommés ;

– Que, même si les députés de l’opposition quittent, l’assemblée continuera à légiférer sans l’apport ou la voix de l’opposition.

– etc.

Le citoyen tchadien balayera d’un revers de main ces arguties ; au moment où la population souffre de la mal gouvernance endémique, les libertés fondamentales sont bafouées avec un bras d’honneur ostentatoire et l’emprisonnement des militants de la société civile étant devenue une pratique quotidienne banalisée, il est inadmissible de continuer à cautionner la pseudo démocratie du régime tyrannique de Deby en lui apportant un vernis législatif ; d’ailleurs la voix des militants de la société civile et celle des opposants non élus, sont plus audibles et récurrentes que celles des députés de l’opposition.

Les démocrates tchadiens doivent interpeler les députés de l’opposition et demander leur départ du hémicycle mettant à nu le caractère illégal de ladite assemblée.

Béremadji Félix


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. Maximus

    Ya pas des parties d’opposition au Tchad, en réalité notre pays ne disposes même des vrai débutés, il y en ait des ramassés. Des idiots qui ne connaissent même pas leur propre Droit. Comment peut-on compter sur eux. Y a aucune différence entre eux et  ce criminel de Deby. Le jour viendras ou ils seront sur le banc des accusés. Ce jour là, le peuple tchadien jouira.
    Maximus 

Laisser une réponse