L’ONG américaine OXFAM, est-elle entrain de tester et d’expérimenter des médicaments dans certaines zones du Tchad ?

 

Au moment où le sultan présidait avec son PM à coups de clairon étourdissant une réunion avec les bailleurs de fonds et des ONG pour faire le point sur le système sanitaire au Tchad, il se passe des choses ahurissantes dans nos provinces où opèrent ses mêmes ONG présentes dans la salle.

Dans le Département de Salamat. L’opinion publique pensé intimement que l’apparition d’un nouveau virus appelé » hépatite E » est lié aux médicaments distribués gratuitement depuis des années par l’ONG Oxfam. C’est l’opinion largement répandue dans les zones du Salamat où quotidiennement de l’hépatite E (jamais entendu des tchadiens) tue  plus que le paludisme.

De même dans la zone de Bahr El ghazal où on meurt cette fois ci du cancer aussi fréquemment que toute autre maladie connue anciennement dans la zone. Et comme par hasard, c’est l’OXFAM qui est aussi active au sein de la population dans ces deux zones, en lieu et place de l’Etat. On se rappelle que cette ONG a été chassée et condamnée de trois pays africains pour activités sanitaires douteuses

 

Correspondances particulières (Salamat, Bahr El Ghazal)


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse