Situation militaire dans le Lac : le black-out

 

Dès les premières heures des combats, Tchadactuel en a fait cas, le confrère le tchadanthropus a ajouté du piment en informant que les combats ne se passeraient pas seulement avec Boko Haram mais avec aussi d’autres mouvements rebelles ; le silence des autorités corrobore-t-il cette seconde info ? Sinon comment comprendre que depuis pratiquement plus d’une semaine, d’intenses combats se déroulent dans le Lac, l’hôpital militaire interdit au public, est rempli des blesses, on parle d’une 50-aine de morts, mais le silence mortel du coté gouvernemental ?

 


Commentaires sur facebook