#TCHAD #Nominations & Décrets : #TCHAD #Nominations & Décrets : Pourquoi les hommes nommés à un poste ne restent pas en place ? les hommes nommés à un poste ne restent pas en place ?

Idriss Déby cherche-t-il à satisfaire des hommes et femmes, des communautés ethniques, ou veut-il asseoir une culture de résultats ? Depuis plusieurs années, l’opinion publique observe avec dédain des nominations fantaisistes. Certains cadres, et certains analphabètes du sérail se croissent dans les travées des ministères et autres départements. Ils sont nommés à un poste de responsabilité juste quelques mois, et ils sont de suite limogés, appelés à d’autres fonctions. Comment un cadre pourrait asseoir et finir un projet pour arriver à un résultat probant ? Regardons juste la valse au niveau du trésor public où Mr Louani a juste fait 4 mois, limogé il atterrit à la CNPS, 6 mois près le voilà limogé et appelé à d’autres fonctions. Ses prédécesseurs, Masri Mahamat ramené de la Cotontchad au poste de TPG, est renvoyé 6 mois après de là où il est venu comme PDG de la Cotontchad. Ces exemples sont légion partout dans l’administration tchadienne. Idriss Déby tâtonne, il est dépassé par les arcanes administratifs du pays, et ses conseillers excellent dans le clientélisme et le népotisme, cela engendre les différentes formes de corruptions qui engendrent notre société. Le nouveau TPG (Trésorier général payeur) Souleymane Adama, un nom qui en cache bien le patronyme Itno, est un sieur du sérail parent par le lien de sang avec la famille Brahim Itno. Il était 2e fondé de pouvoir au trésor public. Un gaffeur qui a mitraillé sans le toucher, à l’arme de guerre le beau fils de Oumar Goudja dans la cour du trésor public. Celui qui prétend être les yeux et les oreilles d’Idriss Déby au trésor en lui envoyant quotidiennement des fiches d’information sur les cadres du ministère des Finances, est aujourd’hui remercié pour ses états de caftes grâce à ABBAS Mahamat Tolli, gouverneur de la BEAC et promoteur des indigents. Nous y voilà encore sur l’aspect négatif ci-haut cité (le clientélisme et le népotisme). Mr Louani est remercié pour son intégrité, par-devers ses compétences, on a pas laissé travailler ce haut cadre. À peine a-t-il voulu réguler une déontologie au trésor que ceux qui l’ont trouvé rigide ont demandé sa mutation ailleurs. Arrivé à la CNPS, où les détournements sont graves et avérés, il a voulu mettre la lumière sur les comptes et la pagaille organisée par les marchés fictifs, les avenants et le vol des proches du clan et leurs affiliés. Le voilà hors circuit – fallait le laisser à l’international, là où ses compétences sont reconnues ?

Ceux qui connaissent le Tchad et son administration vous disent que c’est du jamais vu. Aucun régime depuis l’indépendance ne se comporte de manière simpliste et irresponsable comme le régime MPS. Mais quand vous dites la vérité, celle que tout le monde voit, quand vous le dénoncer, vous devenez un paria aux yeux des convoyeurs de la délation. Notre peuple mérite mieux. Mieux que ceux qui gouvernent le Tchad à minima… À suivre.

(Letchadanthropus)

 

 


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse