Communiqué de presse n°37

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’homme (CTDDH) se félicite du rejet  par le Front de l’ Opposition Nouvelle  pour l’alternance et le Changement (FONAC) et le parti PNR du Forum organisé par le pouvoir.
Cette prise de position courageuse, lucide et  responsable est d’autant plus justifiée que ce forum n’est rien d’autre  qu’un stratagème de plus destiné à abuser de la crédulité de l’opinion internationale en prévision de la tenue prochaine de la conférence des donateurs à Paris ; ceci  en faisant croire à une adhésion nationales à un projet préparé par le pouvoir.
La CTDDH estime que ce forum dont le dessein réel est de préparer les esprits à une éventuelle validation d’une réforme institutionnelle taillée sur mesure n’apportera aucune solution à la misère actuelle dans laquelle vivent nos populations.
La CTDDH est convaincue que la crise sociale, politique et économique que nous vivons actuellement ne peut trouver son dénouement dans un forum du reste  ficelé d’avance et dont la tenue est pour le moins inopportune.
 Cette crise multiforme dont la profondeur est plus aiguë qu’on ne le pense ne trouvera sa solution qu’avec la participation de toutes les forces vives de la nation dans le cadre d’un dialogue inclusif réunissant les représentants de toutes les couches sociopolitique du pays, tant de l’intérieur que de l’extérieur dans un cadre neutre.
La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) demande par ailleurs aux autres regroupement politiques et aux organisations de la société civile de suivre l’exemple du FONAC et du parti PNR en prenant la mesure de la gravité de la crise tchadienne, et en refusant de cautionner le renforcement d’un système qui est en passe de conduite le pays vers une catastrophe certaine.
Fait a NDjamena le 11,Août 2017
Le Secrétaire Général
Mahamat Nour Ahmet IBEDOU

Commentaires sur facebook

Laisser une réponse