Réduction des salaires pour acheter des armes

 

Idriss Deby soumet les fonctionnaires, militaires comme civiles, à la dèche pour préparer la guerre. Les mesures de réduction des salaires et autres indemnités, prises à la hâte, n’ont d’autres buts que de faire des économies en vue d’acheter des armes et munitions. En effet les tonnes d’armes et munitions achetées pendant les années fastes du pétrole ont été utilisées gratuitement partout pour montrer les biceps du sultan d’Amdjeress, aux africains.

Depuis quelques temps c’est la recherche effrénée d’armes et munitions qui est à la une : au début du mois, le Ministre délégué, accompagné du CEMGA, était au Caire pour achat de la quincaillerie dans les stocks obsolètes de l’armée égyptienne, mais selon des sources crédibles, malgré l’obsolescence des armes égyptiennes, l’argent du sultan n’a pas suffi pour s’en acquérir.  La semaine passée, c’était au tour du CEMP/PR, du DG/réserve stratégique (ex EMB) et du DGSSIE, d’aller en Afrique du Sud pour les mêmes besoins. La mission vient de regagner Ndjamena le lundi 14/08/2017

 


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. GAMBOLOMO FREDERICK

    LE PRESIDENT DEBY FAIT UNE ERREUR DE JOUER LE ROLE DE GENDARME DE SOUS REGION QUE DE S OCCUPER DES PROBLÈMES DE SON PROPRE PAYS SECOUE PAR LA DECHE FINANCIERE