Encore un assassinat en plein centre-ville

 

Allarassem Fulbert, gardien de la paix (police) au commissariat numéro 4, a été froidement assassiné par un militaire de la DGSSIE du nom Ahmad Tom Nassour. C’était dans la nuit du dimanche le 27 août 2017 aux environs 21h au rond-point Adoum Tchéré alors qu’il était en faction. Ahmad Tom Nassour était à bord d’une moto lorsqu’ Allarassem l’a arrêté pour le contrôle. Celui-ci n’étant pas content du contrôle, fait usage de son arme de marque Famas numéro 42.19N00272713 et tire sur Allarassem. Le présumé tueur est arrêté et le corps de Allarassem est déposé et gardé à la morgue de l’hôpital Général de Référence Nationale.

Et pourquoi cet Ahmad Tom se promène avec un Famas en moto ? N’est-il pas un braqueur de nuit déguisé en militaire de la présidence, comme on en trouve dans tous les quartiers de Ndjamena. La suite de cet assassinat ne fait aucun doute : dans les jours qui viennent, on apprendra que Ahmad TOM Nassour a réussi à s’échapper de la prison et on le retrouvera dans les garnisons du NE. Par contre, si on ose dire un seul mot sur la gestion calamiteuse du pays par le couple présidentiel, alors on se retrouve sans aucune forme de procédure, à Koro Toro, à l’instar de Mouhaydine Babouri.

 

Correspondance particulière (Ndjamena)


Commentaires sur facebook

3 Commentaires

  1. on’est au tchad rien a ajouter merci vous savez la suites

  2. XY

    Lorsqu’on se maintient aux commandes d’une nation au moyen des armes et on se fait entourer par des parents illétrés qui ne savent qu’appuyer sur la gachette,tel est le sort réservé aux concitoyens.

  3. Justice Nadoumngar

    Abdraman koulamallah et ses enfants dealent la drogue en France.
    Ma criosité a été mise en mal par les lamentations publiques de abdraman koulamallah suite au décès d’un jeune nommé zinou en France. En googlisant ce nom, histoire de savoir qui est ce jeune homme dont la disparition est si affligeante pour notre koulamallah, il s’avère que contrairement au titre donné par nanan (pour les intimes), un ami de la famille, en faite il s’agit plutôt d’une bougie de la famille. Ce mec est un trafiquant de drogue notoire qui fait pignon sur rue dans le quartiers de France. Les articles des journaux locaux sur les exploit de ce mec m’ont fait froid au dos. Et même son accident n’était pas un accident de la route banal, que nenni, il faisait du rédeo sous l’emprise de la drogue. Qu’est ce que lie nanan à un trafiquant de drogue allant jusqu’à chanter son hymne funèbre sur Facebook ? Où vont les tchadiens? Ne reculant devant rien, nanan à fait comme si une de ses enfants qui avait écrit les mots. C’est vrai la petite est très secouée à l’idée de ne plus revoir sa bougie de fournisseur, mais un autre remerciait son papa pour les mots. Quel bordel !
    Ps : sachant qu’il est capable d’effacer tout ce qu’il à écrit, j’ai fait de captures écran qui sont ci-joint.
    Justice Nadoumngar

Laisser une réponse