Les manoeuvres machiavéliques de Deby

On se rappelle qu’il y a deux semaines de cela, Deby avait ordonné à la GNNT et à la DGSSIE de procéder à une évacuation totale de tous les campements et fericks des tchadiens à la frontière Tchad-Soudan. Toutes les habitations de fortune des nomades doivent être démantelés et les occupants et leurs bétails éloignés de cette frontière, martelait-il. Que mijote le dictateur, s’étaient demandes plusieurs observateurs. Depuis ce mardi 17 octobre, une bataille de grande envergure entre les djandjawids et les populations tchadiennes de la frontière, a eu lieu ; on déplore déjà du coté tchadien plus de 25 morts et plusieurs dizaines des blessés. Selon des sources concordantes, cet événements est une manœuvre machiavélique du sultan d’Amdjeress dont le but est d’abord de créer de l’insécurité ambiante a la frontière afin de couper l’herbe sous les pieds de la rébellion qui attendrait une adhésion massive des populations de la frontière en cas des opérations armées. Ensuite pousser les amis soudanais à clarifier leur position. On sait les deux alliés d’hier se mènent une guerre larvée dont le point de discorde grandissante concerne le Général libyen Haftar qui soutiendrait massivement l’opposition militaire soudanaise.

 


Commentaires sur facebook