L’opposition et la société civile indépendante, interdites d’antenne sans le déclarer officiellement

Un expatrié ayant séjourné au Tchad pendant un mois témoigne : « pendant tout le temps de mon séjour, je n’ai raté aucune émission du journal de 20h de TVT et j’ai constaté que 50% du journal sont consacrés aux réunions, ateliers et autres séminaires, où « sous la clairvoyance direction du président IDI », est répète tout au long des différents discours ; 50% restants sont consacrés aux activités du MPS, partis alliés et sociétés civiles satellites. L’opposition démocratique, les adh et les ONG, indépendants n’ont absolument aucun droit à l’antenne. Plus dictatorial que le régime du Tchad soutenu par la France, tu meurs. »

 

 

L’


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse