Tchad-Glencore : accord des dupes (suite et sans fin)

 

Pourquoi Deby avait-il décidé de faire annuler unilatéralement l’accord entre le Tchad et Glencore ?

            Selon l’accord entre le Tchad et Glencore (Accord dont Tchadactuel a une copie), Glencore a contracté pour le compte du Tchad, auprès des institutions financières, la coquette somme d’un milliard cinq cent millions de $ (1.500.000.000) pour racheter les actions de Chevron au profit du Tchad. Depuis ce rachat, le Tchad ne voit même passer un kopeck dans ses caisses. Dernièrement, avec la montée sensible du prix du brut, Deby a demandé l’état des remboursements, après 3 années d’exercices. Renseignements pris auprès des banques, il s’est avéré que le principal, c.à.d. les 1.500.000.000 $, est resté intact, impayé jusqu’à la date de résiliation du contrat. Le Sultan monté sur ses grands chevaux exigea alors des explications et il les obtint sans tarder : « depuis 3 ans, Glencore n’a fait que payer les commissions, rembourser les intérêts et se faire payer le principal de l’avance de six cent millions des $, faite au Tchad ; en d’autres termes la part du Tchad de tous les champs, est destinée uniquement à payer Glencore, les commissions des intermédiaires et les intérêts du prêt principal. » Il faut signaler de passage que personne ne connait le montant des commissions ni l’identité des bénéficiaires, d’autant plus l’accord sur les commissions est resté confidentiel et introuvable.

Le Général serait tombé en syncope ! Réveillé à coups de morphine et d’endorphine, Deby instruisit le ministre du pétrole pour résilier immédiatement le contrat liant le Tchad à Glencore.

On attend toujours les réactions du consortium Exxon Petronas, à qui a été désormais confié l’enlèvement du brut tchadien, ainsi que celle de Glencore avec qui le contrat est résilié unilatéralement.

Beremadji Felix


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse