Union des Forces de la Résistance (UFR): Etat-Major Général, Communiqué sur les événements tragiques du 04/12/2017

Le 04 décembre 2017 à Sebha, nos camarades ABDELKADER FADOUL KOUYOU , le Colonel DJÉROU DERGUEYE et deux personnes les accompagnant ont trouvé la mort ainsi que cinq autres compatriotes.

L’Etat-Major de l’UFR rend un vibrant hommage à ces valeureux jeunes militants et leur Camarades de l ´UFR qui, avec beaucoup de courage et de détermination, avaient travaillé durement pour maintenir la coalition après la débâcle de 2010.

Ils nous ont ainsi quittés prématurément, avec le souvenir inoubliable de leur foi inébranlable quant à l’importance de leurs actions dans la victoire de notre lutte pour la libération, pour l’épanouissement du Peuple Tchadien du joug de la dictature.

Puissent leurs âmes, reposer en paix !

Toutefois, des précisions sur les circonstances de leur mort survenue s’imposent, que nous vous livrons suivant leur déroulement.

Le 21 Novembre 2017, une dizaine de combattants d’une organisation tchadienne différente de la nôtre débarquaient dans notre zone aux confins de la frontière Tchado – Libyenne, sous le commandement d’un certain IBRAHIM ABOU-DIGUINE; au Poste de Commandement (PC) du Chef d’Etat-Major Général (CEMGA) intérimaire , le Capitaine ABDEL-KHALIG ABDALLAH. Ils y ont été reçus en toute fraternité.

C’est alors que IBRAHIM ABOU-DIGUINE complote avec nos nouveaux hôtes pour assassiner le Com-zone, le Capitaine HISSEIN ABDERRAHMANE, et le Com-group le jeune MAHAMAT GARANG.

IBRAHIM ABOUDIGUINE et ses complices s’enfuyaient dès lors, emportant naturellement avec eux trois véhicules et avaient fait le CEMGA prisonnier.

Arrivés tard dans la nuit dans la ville de SEBHA (selon les informations que nous avions reçues),où ils se sont rendus chez un Notable Libyen .

L’Etat-Major de l’UFR dépêcha une délégation à Sebha où elle arriva dans la matinée du 22 novembre 2017 et se rendit directement chez ledit Notable.

Ce dernier intervient, sous caution d’un chef coutumier local, offrant sa médiation pour faire revenir les déserteurs à la raison, restituer les véhicules et remettre aux autorités locales les éléments directement coupables d’assassinat.

Rassurée, la grande partie de la délégation retourne à la base, en passant le relai au camarade ABDELKADER FADOUL KOUYOU mieux habilité à mener les pourparlers.

Le 04 décembre 2017, le Notable libyen convie comme convenu les protagonistes à se retrouver chez lui pour régler le différend.

C’est au moment où elle a fait son apparition en ce lieu de rendez-vous, censé être cordial, que notre délégation a été accueillie par des tirs en rafales où notre camarade ABDELKADER FADOUL a succombé à un tir de pistolet décoché à bout portant alors qu’il avançait à mains nues vers ses bourreaux.

S’ensuit la riposte de membres de sa délégation, durant laquelle trois d’entre eux meurent, victimes d’une grenade lancée par les agresseurs qui, enregistrent de leur côté 5 morts.

Telles sont les circonstances de la mort survenue en cette après-midi du 04 décembre 2017.

Toute autre interprétation de ces faits tragiques est totalement fausse.

L´UFR déplore cette triste situation et adresse ses condoléances à toutes les familles de victimes.

 Fait le 08 décembre 2017
Pour Le Commandement Militaire
Le Chef d´Etat- Major
Le Général AYOUB ABDELKERIM ABDOULAYE

 


Commentaires sur facebook

2 Commentaires

  1. Mahamat abas senouussi

    Publions nous la version authentique