Bradage du patrimoine de l’Etat

Dans sa quête effrénée des liquidités, Deby est en train de bazarder toutes les composantes constitutives de l’Etat : hier c’étaient des militaires qui étaient loués comme des chaires à canon aux tiers, aujourd’hui, tout ce qui appartient à l’Etat est à vendre, en particulier les biens immobiliers et les sociétés d’Etat : ainsi la Cotontchad est déjà sur le marché, la SNER sera récupérée de Daoussa Deby et remise sur le marché, les structures agricoles nées de la fusion de plusieurs sociétés et offices, sont aussi sur le marché, les turcs se seraient déjà positionnés pour ces dernières ; sans parler des anciens bâtiments appartenant à l’Etat ou ceux rétrocédés par des partenaires.


Commentaires sur facebook