Les vraies raisons du bref séjour de Deby à Paris.

Deby a été tout simplement convoque par le président français sur suggestion de la société pétrolière française TOTAL. En effet, TOTAL qui a des grosses affaires au Nigeria, serait fortement entravée dans ses activités par Boko Haram et aurait demandé au président français de l’éradiquer de la région pour la bonne marche des intérêts français. Pour ce faire, Deby a été convoqué pour l’informer de la décision de la France de mettre le paquet dans la lutte contre le groupe terroriste dans le cadre de G5 et que le Tchad doit mettre à la disposition de celui-ci un contingent bien étoffé. Il a été fait comprendre à Deby que le Nigeria qui refusait obstinément la présence des troupes tchadiennes sur son sol, a été bien conditionné.

On se rappelle que lors de la réunion à Paris du G5, Mr Deby avait refusé que son Ministre délégué à la Défense l’accompagne contre toute logique ; on apprend ce matin du 13 janvier 2018 que ledit Ministre est convoqué aussi à son tour pour cette fois-ci assister aux préparatifs effectifs des actions sur le terrain.

Lors de son séjour à Paris, Mr Deby avait adopté un profil extrêmement bas qui a fait jaser beaucoup des bouffons habitués à ses extravagances parisiennes. En effet il a reçu (ou a été reçu) le staff de la Société BOLLORE, son principal transitaire pour les matériels militaires, mais avec lequel un différend les oppose pour la dernière livraison en provenance de la Chine.

Quant au président français, il n’a pas daigné le recevoir mais a fait passer le message à Deby par son ministre des affaires étrangères, jugé très proche de Deby.

Correspondance particulière
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook