Le griotisme au Tchad est sans commune mesure

 

L’accord entre Glencore et le Tchad est l’occasion à tous les thuriféraires d’adresser « les vives félicitations au président, de son leadership, de sa clairvoyance et sa diplomatie active et participative » !! Allez comprendre quelque chose ! En réalité, non seulement l’accord ne règle aucun problème de fond, à savoir le bradage des revenus pétroliers par une bande mafieuse, mais l’accord a été piloté de bout en bout par le FMI sous la forte pression de la France qui veut que le FMI débloque la 2eme tranche du prêt pour donner une petite bouffée d’oxygène à son poulain asphyxié par la crise.


Commentaires sur facebook