Arrestation des internautes

 

Après avoir fermé le whatssup  et le Facebook, le régime de Deby a commencé a traqué les internautes ayant posté des enregistrements en réponse aux propos infâmes de Saleh Deby ; à la date du lundi 12 avril, on dénombre plus de 5 arrestations à Ndjamena.


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse