L’opposant Yorongar a l’intention d’aller en Europe – Rfi

Pour la première fois depuis son arrestation, il y a un mois à Ndjamena, Ngarlejy Yorongar a accepté de dire quelques mots à RFI. On sait depuis dimanche soir, que l’opposant tchadien est en lieu sûr à Yaoundé, au Cameroun. Aucune précision, en revanche, sur l’endroit exact où il se trouve. Il a tout de même accepté de répondre aux questions de RFI.

Ngarleji Yorongar se trouve effectivement à Yaoundé depuis dimanche soir. Il est arrivé à bord d’un avion, en provenance de Maroua, dans l’extrême-nord du pays, mais aujourd’hui, ici, personne ne souhaite s’exprimer sur cette présence : le mutisme est absolu.

De source gouvernementale, on sait cependant que la présence de l’opposant tchadien sur le sol camerounais ne devrait pas excéder 48 heures, avant son départ pour un pays européen. Ce pourrait d’ailleurs être la Belgique ou l’Allemagne, car il ne souhaite pas particulièrement être accueilli en France.

Monsieur Yorongar est donc ici en transit, et sa présence est soumise à une condition : qu’il ne fasse aucune déclaration publique, comme il nous l’a d’ailleurs confirmé au téléphone.

Ngarlejy Yorongar : « Je me dois de respecter les autorités camerounaises, donc je n’accorde pas encore d’interview ».

RFI : « Vous allez partir pour un pays européen prochainement ? »

Ngarlejy Yorongar : « J’attends les démarches des uns et des autres pour prendre ma décision dans ce sens ».

RFI : « On dit que vous allez partir en Belgique ou en Allemagne, c’est vrai ? »

Ngarlejy Yorongar : « Là… c’est déjà une interview (rires). Mais j’attends les résultats des démarches des uns et des autres».

Ngarlejy Yorongar


Commentaires sur facebook