Deby bombarde la population civile dans le Tibesti

Ce jour du 16 aout, le régime fantoche de N’djaména a bombardé la localité de Houng, située à 25 km de Miski faisant 4 blessés enfants, 3 disparus, 12 chameaux et 36 moutons tués. Cet acte d’un régime désespéré et aux abois a été exécuté sous la direction des deux irresponsables en les personnes de MM Ahmat Bachir et Bichara Issa Djadallah, qui manipulent un Deby sénile et hors réseau pour régler des comptes à une population locale ou orpailleurs, qu’ils ne portent pas apparemment dans leur cœur. Les deux chiens de chasse de Hinda, royalement calés sous les clims à N’djaména, semblent ignorer ce que les uns et les autres avaient subi comme épreuve épouvantable lors des précédents conflits dans le Tibesti,

En refusant obstinément d’organiser l’exploitation artisanale de l’or, pour des raisons inavouées, le gouvernement crée de l’insécurité et du cafouillage administratif dans la région. Pour justifier son incapacité notoire de gestion du pays, ce gouvernement a recours å des actes ignobles, barbares et absolument gratuits, tel le bombardement aveugle des populations civiles, bétail et des palmeraies.

Le pays ressemble aujourd’hui à tous les points de vue à un navire tanguant sans équipage dans une mer agitée. Deby est, en effet, hors-jeux depuis bientôt un an et demi ; le pays est entre les mains des agents de l’étranger comme la française qui fait office et la 1ėre Dame appuyée par des arrivistes zélés, arrivistes, soit sur le plan politique ou soit leur séjour sur le sol tchadien comme l’actuel perroquet national, qui ne cernent aucune réalité du pays.

Beremadji Félix
N’djaména -Tchad


Commentaires sur facebook