Les Brèves de Ndjamena – Bradage du potentiel pétrolier continue

 

Deby a besoin de l’argent et pour cela, il court dans toutes les directions et tape à toutes les portes. Le dernier épisode de cette course effrénée a la recherche des liquidités, est celui trouvé par son ministre de pétrole, un ancien complice dans les détournements et qui a été appelé au gouvernement parce qu’il avait menacé de révéler des pans entiers des magouilles faites dans les sphères pétrolières.

Le Tchad est actionnaire dans TOTCO (la société qui gère le tronçon du pipe du coté Tchad), il est aussi dans COTCO (tronçon camerounais) et enfin dans le Consortium (à la place de Chevron). La trouvaille pour renflouer les poches vides (?) de Deby, pardon, les caisses vides du Tchad, le ministron du pétrole aurait suggéré de vendre toutes ces actions aux chinetoques ! Deby aurait accueilli la suggestion avec un grand éclat de rire suivi d’un « tu es un bon ministre »avec une tape sur l’épaule. Depuis, on s’agite avec les chinois pour conclure l’affaire, loin des yeux et des oreilles des institutions de l’État.

Depuis quelques temps des grands intellectuels africains et des bureaux d’expertise internationale déballent à grands coups des chiffres rocambolesques, le gaspillage des ressources pétrolières du Tchad. Or on remarque avec stupéfaction le mutisme complet des hommes politiques et surtout ceux qui s’appellent pour le moment les députés ! Sait-on que Deby a hypothéqué les ressources du pays pour au moins 50 ans d’avenir ?

Correspondance particulière – Ndjamena


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse