Échec des tentatives de division de la communauté Toubou

 

Deby et son entourage ont les yeux rivés sur l’OR de Miski, sinon rien ne pourrait absolument justifier le massacre de la population civile désarmée, par son propre gouvernement. L’OR, Deby le veut en dehors de tout cadre légal et règlementaire, à l’instar de la gestion des revenus pétroliers. Face à la résistance héroïque de la population, Deby procède à des manipulations machiavéliques de division dont il est le spécialiste : il aurait l’intention de diviser la communauté en 3 groupes distincts, avec l’aide des fantoches locaux. La guerre de Miski est dirigée par des ressortissant de la région interposes ; en effet un civile élevé récemment au rang de Gal de division, Abba Ali Salah qui rencontre 3 à 5 fois par jour Deby et qui, grâce à des correspondants locaux orientent les militaires. la découverte des passages secrets, serait son œuvre. Les membres du gouvernement et les députés de la région de Tibesti, dont on attendait la démission d’un moment à un autre, se taisent, devenant ainsi de facto les complices de Deby.

En rejetant en bloc la venue des émissaires de Deby, la population de Tibesti met ainsi en échec les tentatives de division et fait montre d’une cohésion sans faille face à l’adversité de Deby.

Par ailleurs, selon nos correspondants, Bardai et Zouar sont en ébullition, les populations de ces localités se sont prises aux véhicules militaires en partance au secours de ceux de Miski ; il faut s’attendre à un embrasement général dans toute la région. Devant l’arbitraire le Tibesti dit non et crie « RESISTANCE !»

Correspondance particulière – Miski

 


Commentaires sur facebook

1 commentaire

  1. CAS D'ÉCOLE

    « En rejetant en bloc la venue des émissaires de Deby, la population de Tibesti met ainsi en échec les tentatives de division et fait montre d’une cohésion sans faille face à l’adversité de Deby.»

    C’EST CAS D’ÉCOLE À ADOPTER ET À ADAPTER À TRAVERS TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL!

Laisser une réponse