L’aviation française survole Miski

 

Une vingtaine des véhicules de l’armée sont toujours bloqués dans la zone de la piste d’atterrissage, encerclés par des mines, ne pouvant ni avancer ni reculer ; de temps à autre, un véhicule saute sur une mine et un hélico vient évacuer les morts et/ou les blessés. Par ailleurs, on apprend que des jaguars survolent toute la zone du conflit. Décidément, les français sont au cœur du conflit : évacuation et soin des blessés, fourniture en masse des munitions, Rfi qui fait de la diversion en assimilant la population de Miski a des rebelles et enfin survol de la zone du conflit.

 

 


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse