Les Brèves de Miski – Deby donne l’ordre de nettoyer Miski

 

« A mon retour, je ne veux plus entendre parler de Miski »,c’est en ces termes que Deby s’est adressé au commandant des opérations de Faya, qui s’est déjà mis en route pour Miski. Deby qui est en partance pour participer aux festivités du centenaire du débarquement en Normandie de la 1ère mondiale, a tenu à s’assurer que la troupe dispose de tous les moyens nécessaires pour venir à bout de « ces esclavagistes perchés comme des singes sur les montagnes. »

Une colonne d’une 40-aine des véhicules, est en route vers Miski, depuis ce matin du 8 novembre 2018. La colonne est soutenue par des engins de déminage, des AML, des gros porteurs remplis des soldats.

Selon la stratégie concoctée, les Toyota et les engins blindés avanceront au fur et à mesure que les démineurs déminent et les nombreux contenus dans des gros porteurs escaladeront la montagne de tout côté.

Selon les dernières infos, les démineurs refusent d’avancer car ils ne disposent pas du matériel de protection adéquate.

Correspondance particulière – Miski


Commentaires sur facebook