Deby silencieux

Depuis son retour de son périple cacophonique et complètement raté de chez ses parents maternels, le sultan s’est barricadé et n’a reçu personne y compris ses plus proches collaborateurs qui ont sous la main des dossiers brûlants. Cependant il a reçu plus que discrètement et par des voies tortueuses, le président de la Commission de l’Union africaine accompagné d’un général libyen, émissaire du Général Haftar qui préparerait une offensive générale pour nettoyer tous les groupes armés qui pullulent aux frontières sud libyennes.

 


Commentaires sur facebook