Les Brèves de N’djaména : Le limogeage de deux ministres

N’djaména a donné sa version sur le limogeage de deux membres du gouvernement de Deby ; les langues se sont déliées sans aucune consistance. Le Gouvernement s’est muré dans un mutisme circonspect. La véracité de ce mélodrame est encore à creuser dans les méandres maffieux des salons Hinda-Deby, mais cela ressemble fortement aux pratiques quotidiennes de Deby.

Au ministère de la Télécommunication et plus précisément au sein de l’autorité de régulation des réseaux de Télécommunications, trône le petit frère de la 1ère Dame en qualité de DGA, mais dans le réel il est le vrai patron depuis plus de 10 ans, il fait et défait les ministres et les directeurs. Ce patron, le petit frère de l’autre, vient d’octroyer un marché de plusieurs milliards de CFA à Mahamat Idriss Deby, alias Mahamat Kaka, commandant de la DGSSIE, gré à gré. Eh oui, les membres de la famille du 1er et de la 1ère reçoivent des marchés à gré à gré régulièrement, lesquels membres refilent ces marchés à d’autres, moyennant des grosses sommes sous forme de commissions

La ministre a eu l’audace de demander des comptes au DGA ; elle a appris son limogeage à la radio !

Quant au ministre du pétrole, son président l’appelle et l’informe qu’il a un besoin urgent de l’argent pour faire face à la situation de Miski et l’ordonne d’octroyer un bloc pétrolier à une compagnie pétrolière chinoise moyennant une commission de 10 milliards de CFA. Le ministre fait toutes les acrobaties pendant plus d’un mois et dépose sur la table de Deby la somme demandée ; Deby lui renvoie un paquet des billets à la figure et le traite de tous les noms d’oiseau, en répétant qu’il avait parlé de 100 milliards et non 10 milliards et le somme d’aller annuler le contrat signé ! Ce qui fut fait, et le décret de son limogeage suivit. Entre temps, Deby a empoché les 10 milliards ! Un coupeur de route aurait mis un peu plus de la forme !

Correspondance particulière
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook