Le Gal Khalifa Haftar s’est embourbé à l’entrée de Tripoli et on ne voit aucune porte de sortie sinon sa défaite inéluctable sur toute la partie qu’il contrôle. Ses mentors, à savoir l’Arabie saoudite et les Émirats, ont décidé de le soutenir et de le sauver à coup de dollars et des matériels sophistiquées ; et ce, malgré les gesticulations de la communauté internationale qui fait semblant de soutenir le Gouvernement de Tripoli.

Dans ces types d’opérations alambiquées, on fait toujours appel au fournisseur de chair à canon. C’est ainsi que Deby et le comité militaire soudanais sont appelés à envoyer 400 militaires très urgemment, 200 de chaque pays. Deby a envoyé 200 jeunes à majorité de son clan dès le jeudi 06 juin. Aux jeunes, il leur a été dit leur destination finale serait Nigeria, mais ils ne sont jamais arrivés au Nigeria.

Une réunion regroupant le DG de l’ANS, l’Ambassadeur de la France, celui des USA, s’est tenue hier le 08/06/19 autour de Deby à la villa Burkina ; dès la fin de cette réunion, les 3 premiers se sont retrouvés encore à la résidence de l’Ambassade de l’Arabie saoudite pour affiner ce qui a été arrêté avec Deby. Ensuite dans la soirée, l’Ambassadeur RAS et le Dg/ans se sont envolés pour Ryad, certainement pour présenter la facture pro forma.

Correspondance particulière
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse