Les Brèves de Miski – La politique de la terre brulée dans le Tibesti

Deby veut l’or du Tibesti, pour lui-même, à lui seul, comme le pétrole de Doba, comme l’or du Batha dont il est en train d’exploiter en huis clos ; ainsi, Deby a ordonné son ministre de la défense de nettoyer le Tibesti de ses habitants locaux et des orpailleurs venus des autres régions du pays, pour installer des sociétés minières étrangères qui rodent depuis un certain temps autour du palais rose et surtout en catimini dans l’unique hôtel qui orne le village Amdjeress.

Il faut rappeler que l’exploitation des mines au Tchad s’effectue dans une opacité sans commune mesure. Seule la 1ère est responsable avec une équipe restreinte qui négocie avec les différentes maffias.

Concernant Miski, Le ministre étant fils du coin, ne passe pas par 4 chemins pour exécuter les ordres de son chef, les méthodes utilisées par les sbires du ministre pour nettoyer la région n’ont rien à envier à celles des nazis dans les pays occupés : assassinats, enlèvements, mainmise sur tous les biens (véhicules, Or, de l’argent liquide, des effets personnels, etc), les points d’eau sont systématiquement rendus inutilisables parce que du carburant y est versé, des personnes sont pourchassées et abandonnées en plein désert une fois leurs véhicules récupérés. C’est la politique de la terre brulée, jamais un gouvernement ne s’est comporté de cette manière face à une population dont on ne lui reproche absolument de rien.

Les officiers Saleh Koremi, Moussa Orozi, Ali Issa et Yacoub (?), retenez bien ces noms, sont les principaux responsables de cette politique, digne de celle des fascistes. Ces officiers sont tous originaires de l’Ennedi et se considèrent étrangers au Tibesti et à sa population et se sont comportés comme des mercenaires en terre conquise et ils accomplissent leur mission avec zèle et avec du plaisir et enthousiasme, il suffit de voir la vidéo que ces criminels ont postée sur Facebook, mais l’histoire est têtue : ils répondront de leurs actes tôt ou tard, les images filmées et postées par eux-mêmes seront les premiers témoins.

Correspondance particulière
Miski – Tibesti (Tchad)


Commentaires sur facebook