Mutinerie: manque de munitions

Bizarre : l’armée et les forces de l’ordre auraient manqué de munitions pour mater la mutinerie (plusieurs sources sécuritaires). Ce qui aurait expliqué la très abondante utilisation des gaz lacrymogènes. Le bilan s’est alourdi aux dernières nouvelles.


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse