Fiasco total pour la rencontre des chefs traditionnels du BET. – Toubo Media

Le conclave des chefs de canton et sultans du BET, organisé à Bardaï ce vendredi 25 octobre 2019, a été un échec humiliant pour le jeune Général. En effet, ce vendredi matin, le ministre de la défense qui s’est envolé de Faya la veille, ne s’est retrouvé que face à…deux chefs de cantons : celui de Zoumri, M. Maïna Wouché et celui de Zouar Rural, M. Adoum Issa Loutimi. Humiliation suprême : le régime Tchadien à travers son ministre de l’intérieur vient d’annoncer l’annulation pure et simple de la rencontre alors que Mahamat Abali se trouve toujours à Bardaï.

Quels sont les causes de cet échec ? Il y a d’abord eu le refus poli des principaux chefs de canton du BET de cautionner et de légitimer à travers ce conclave, le projet de Mahamat Abali Salah de massacrer des civils au Tibesti pour offrir les mines d’or à ses maîtres. Le Bouguidi des Anakaza, celui des Borgades, des Gaedas, le chef de canton de Gouro ou encore des Mourdias, pour ne citer que ceux là, tous ont eu un « non » historique et courageux à l’égard du Ministre de la Défense. Signe des temps, les chefs de canton ont commencé à écouter leurs peuples. En effet, il y a eu une grande campagne de sensibilisation à travers la messagerie Whatsapp pour demander aux notables de ne pas mettre les pieds dans ce qui est qualifié de « traquenard ».

Des sources à N’Djamena font aussi état d’un minutieux travail de sabotage du puissant ministre de l’intérieur, le Général Mahamat Ismael Chaïbo, pour faire capoter la rencontre. Ce dernier aurait appelé personnellement de nombreux chefs traditionnels pour les « conseiller » d’ajourner leur déplacement sur Bardaï. L’inimité entre le ministre de la défense et son collègue de l’intérieur n’est un secret pour personne à N’Djamena. Que fera alors le Général humilié et blessé ? Un fin connaisseur de la crise interrogé par Toubou Média répond : « Sa dernière carte reste une offensive d’ampleur sur Miski ». Divers informateurs de Toubou Média font déjà etat d’importants mouvements de troupes à Faya en prélude d’une grande offensive sur les positions du Comité d’Auto Défense.

Correspondants Toubou Média à Bardaï, N’Djamena et Faya.


Commentaires sur facebook

Laisser une réponse