Détournement d’environ 864 millions de FCFA à la Société Nationale d’Electricité (SNE) entre 2à12 et 2017. Le DGA et le DRH impliqués.

A l’instar de toute l’administration publique, des institutions de l’Etat, de l’armée et des sociétés para-publiques du Tchad, la Société Nationale de l’Electricité (SNE) ne fait pas exception en matière de détournement de deniers publics qui frappent le pays d’Idriss Deby Itno depuis des années.

L’affaire se passe à la Société Nationale d’Electricité (SNE) et impliquerait le Directeur Général Adjoint M. Nassour Mahamat DELIO et le Directeur des Ressources Humaines M. Mbaibarem Tadengo Patrice. Ces deux Directeurs ainsi que d’autres personnalités politiques sont accusés du détournement de plusieurs centaines de millions de francs CFA décelé suite à un contrôle interne à la SNE mené par l’Inspecteur général M. Djerekoula.

Les enquêtes ont révélé un nombre important d’agents fictifs qui percevaient des salaires mais aussi des agents licenciés depuis belles lurettes qui continuaient à figurer sur le fichier de la solde. C’est en gros une coquette somme mensuelle de 12 000 000 de francs CFA qui aurait été décaissée entre 2012 et 2017 de la masse salariale au profit du DRH aujourd’hui couvert par le DGA et d’autres mentors haut perchés sur l’échafaudage gouvernemental. Un petit calcul nous donne 864 000 000 F CFA détournés en 6 années (2012-2017).

Suite à ce rapport, l’ex DG de la SNE, M. Jean Paul Mbatna avait décidé de licencier le Directeur des Ressources Humaines M. Mbaibarem Tadengo Patrice, principal charpentier de ce détournement mais il a été freiné net par l’ex Ministre d’Etat, SG de la Présidence de la République M. Kalzeubet Pahimi Deubet qui fait partie du deal et soutien de M. Mbaibarem Tadengo Patrice le DRH de la SNE. D’ailleurs, ce dernier n’a pas hésité de dire aux enquêteurs qu’il avait remis 10 000 000 FCFA au Ministre Kalzeubet aujourd’hui hébergé à la prison d’Amsinéné.

L’Inspecteur général M. Djerekoula détient toujours ce rapport de fin de mission de contrôle entre les mains et curieusement refuse toujours de le présenter. L’IGE devrait lui passer un petit coup de fil…

Avec la chute de son mentor M. Kalzeubet Pahimi Deubet, le DRH Mbaibarem Tadengo Patrice ne semble pas ébranlé et clame haut et fort qu’il a tout le soutien du DGA Nassour Mahamat DELIO, son complice, et aussi celui de son protecteur l’ancien Premier ministre M. Emmanuel Nadingar qui l’a placé à ce poste de DRH à la SNE en 2013.

Nous demandons à ce que l’Inspecteur Général M. Djerekoula sorte le rapport sur ce détournement colossal afin que le DGA, le DRH et leurs complices répondent de leur acte ignoble.

Un Agent de la SNE
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook