Violente Séquestration d’un défenseur des droits humains – Page FB Amira tachadia

 

 

Bahraddine_BerdeiLe Président de l’Organisation Tchadienne de Défense des Droits Humains (OTDDH) aurait été séquestré cet après-midi à son domicile à Farcha dans le premier arrondissement de N’Djamena selon plusieurs journaux en ligne.

Selon nos informations, la violente séquestration de Baradine Berdeï Targuio Chegué (photo 1) serait survenue suite à son refus de se laisser arrêter arbitrairement par la sinistre Agence Nationale de Sécurité (A.N.S).

C’est ainsi que les éléments de la DGSSIE de Mahamat Idriss Deby  auraient encerclé son domicile avant d’ouvrir le feu. Baradine aurait été blessé au pied par un « tir à bout portant » selon nos sources.

Son arrestation illégale aurait été orchestrée par le DGA de l’ANS Idriss Youssouf Boy  (photo 3) qui aurait assuré aux proches du défenseur des droits humains de le ramener « sain et sauf ».

Enarque, ancien haut fonctionnaire et défenseur des droits de l’homme depuis une quinzaine d’années, Baradine Berdei Targuio Chegue s’est distingué ces derniers jours par une publication sur la santé chancelante du président Deby qui continue d’alimenter les rumeurs au Tchad.

Depuis 1990, date de l’arrivée d’Idriss Deby Itno au pouvoir, plusieurs défenseurs des droits humains ont été assassinés et d’autres persécutés.

 

 


Commentaires sur facebook

1 commentaire

Laisser une réponse