Tougout Abo-Seoulo ou l’alibi qui couve la braise.

Pourquoi le maréchal du Tchad s’acharne sur Tougout Abo- Seoulo considéré comme le maillon faible dans le scandale qui secoue depuis quelques temps les sommités de la République ?

En réalité ce que la presse locale appelle « l’affaire de la drogue » dont le procès des accusés se passe à NDjamna, est une mascarade théâtrale jouée par des faux acteurs dont le chef d.orchestre n’est autre que le nouveau maréchal du Tchad en personne. Tenez-vous bien: la cargaison de la drogue saisie à Ngueli appartient bel et bien à Mahamat Idriss Deby, alias Mahamat Kaka (fils de l’autre) ; le véhicule transportant la drogue appartient à Souleyman Mht Deliaou, fils de Mahamat Deliaou Tenguel, l’oncle direct de l’autre et enfin celui qui a réceptionné et dédouané la marchandise est le DG des Douanes, Begueila , le neveux direct de l’autre! Et alors, qui va croire que  » l’autre », l’homme qui salive devant l’argent et qu’il en cherche à obtenir même au prix du sang des pauvres soldats tchadiens, n’est pas le commanditaire de cette marchandise. Ce monsieur est connu pour ses frasques avec les cartels de drogue, en connivence avec les transporteurs de drogue de l’Afrique de l’ouest. Ceux -là font transiter la marchandise par le Borkou sous l’oeil vigilant de son associé nigériane, alias SAS. Cet itinéraire a été le couperet de beaucoup des officiers responsables dans la zone, pour avoir osé émettre le moindre murmure face à l’impunité que ces innombrables cargaisons qui passent et repassent toute l’année !

De ce qui précède, qui va donc croire que le nouveau maréchal ne soit pas aux faits de cette affaire qui a été ébruitée par un initié zélé du sérail qui a été mis à l’écart, alors que cette affaire, de l’amont à l’aval est dirigée et gérée par des fils, neveux, des beaux de « l’autre ».

Depuis que cette « maudite » cargaison s’est faite prendre, les langues se délient: celle-ci n’est pas pas du tout la première et probablement ne sera pas la dernière, et que c’est un réseau très bien huilé et organisé dont le 1er point de transit se trouve au Bénin,et le dernier point avant le Tchad est à Yagoua (Cameroun). À partir de Yagoua, ce sont les douaniers et les éléments de la GNNT qui prennent la relève et escortent la marchandise jusqu’à Ngueli.
Dédouanée et sécurisée, la marchandise continue son chemin, escortée par les forces de lordre jusqu’à Faya où une autre équipe installée à Kouri prend le relais pour la transporter soit en Libye ou en Europe via l’Égypte.

La presse online a largement fait cas de la façon cette cargaison a été découverte et surtout comment la suite a été gérée : la marchandise a été enlevée par des V8 escortées par des hommes armés avec ordre de mission signé du Commandant de la Dgssie. Mais la presse ne s’était pas trop appesantie sur des cas individuels, sur celui du Gl Tougout par exemple.
Comment et pourquoi ce dernier s’est retrouvé dans la nasse?

En effet,Quand la cargaison fut saisie et sa charge identifiée, ce fut la panique au niveau du Palais et ses environnants. Les réunions se succédaient et les spécialistes en cafouillage dont des officiers d’investigation et des magistrats MPS, défilaient tard dans la nuit jusqu’à la découverte du hic fatal dans cette chaîne sur lequel sera déposée entièrement la charge : le propriétaire du véhicule à savoir le Gl Tougout or celui-ci l’a vendu depuis 5 ans au fils du Gl Mht Deliaou Tenguel. Cependant aucune formalité en matière de vente et d’achat n’a été effectuée depuis lors. La seule attestation de vente écrite en main et signée de Souleyman Mht Deliaou est non datée donc juridiquement invalide. En conséquence Tougout est designé le principal coupable étant le propriétaire et du véhicule et donc de la cargaison.

Devant ces conclusions qui mettent en cause la seule personne de sieur Tougout, le Gl Mahamat Kaka a émis de sérieuses réserves pour épargner Tougout d’être la seule victime ; car le Mr est de la famille maternelle de son père , or Mahamat Kaka ignore certainement que son père avait mis depuis la disparition du Gl Seby Aguid une croix définitive sur cette lignée.

Tougout Abo-Seoulo et ses proches sont très conscients de la tournure et de la finalité du procès; avant le verdict , il a réuni toute la famille paternelle et maternelle et a juré sur le Saint Coran qu’il est complètement innocent et ignorant de toute cette affaire, tout ce qu’il sait, est qu’il a vendu le véhicule au fils de Mahamat Deliaou avec une attestation de vente signée par les deux parties, attestation que le juge a rejetée, parce que non datée.

Tougout a été condamné, La Défense a interjeté l’appel mais sans attendre la suite de l’appel, Il a été déjà déféré à Korotoro! Entre temps, la cargaison a poursuivi son chemin: direction, Faya!

En conclusion, cette affaire est d’un rarissime beant, non pas que toute la haute nomenclature de l’Etat est infectée mais on pousse l’abjection à condamner des innocents et à épargner délibérément les vrais responsables hissés au sommet de l’Etat à commencer par le nouveau maréchal et son entourage direct.

Beremadji Felix
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook