La justice du Tchad autorise la grâce des humanitaires français – Reuters

Le Conseil judiciaire supérieur tchadien, qui fait des recommandations au président Idriss Déby sur les questions de droit, lui a donné vendredi son feu vert pour qu’il gracie les six humanitaires français condamnés à huit ans de réclusion pour enlèvement d’enfants, déclare un responsable à N’Djamena.

Il resterait encore à Déby à accorder son pardon aux six membres de l’ONG Arche de Zoé, qui ont été condamnés à huit ans de travaux forcés par la justice tchadienne, l’an dernier, pour tentative d’enlèvement de 103 enfants africains. Ils ont été autorisés à purger leur peine en France, en vertu d’un accord de coopération.

Daniel Flynn, version française Eric Faye



Commentaires sur facebook