L’Etat ne paiera pas l’amende infligée à l’Arche de Zoe – Reuters

Il est « hors de question » que l’Etat français paie l’amende de six millions d’euros infligée aux membres de l’Arche de Zoé par le Tchad, a déclaré François Fillon.

Sur France Inter, le Premier ministre s’est réjoui mardi de la grâce accordée par le président tchadien aux six Français, libérés lundi soir. Il a réaffirmé que Paris n’avait « bien sûr rien payé » pour obtenir cette clémence.

« Je pense que Nicolas Sarkozy a fait la pression qui s’imposait sur Idriss Déby pour qu’il prenne cette décision (…) humanitaire. En même temps, j’espère que cette affaire servira de leçon à tous ceux qui seraient tentés de se lancer dans le même type d’entreprise« , a-t-il fait valoir.

L’amende infligée par la justice tchadienne, « c’est un problème qui sera entre les membres de l’Arche de Zoé et la justice tchadienne« , a estimé François Fillon.

« Il est hors de question que les contribuables français paient six millions d’euros pour des erreurs que la France n’a pas commises« , a-t-il ajouté.

Laure Bretton


Commentaires sur facebook