Combats inter MJE

Ce qui ne devait pas arriver est arrivé. Les éléments de Dr Khalil Ibrahim et ceux de son ex Lieutenant, Bahar Aboukarda se sont rentrés à Ondour (Tiné Tchad), le vendredi 17 avril 08. Ceci était impensable encore quelques temps de cela, mais quand on met son destin entre les mains de Deby, celui-ci vous amènera là où vous n’en vouliez pas aller.

Bahar Aboukarda était le fidele de Dr Khalil jusqu’au jour où Deby décide de le hisser à la place de son chef, et depuis les relations entre les deux hommes se sont refroidies jusqu’à rupture. Deby utilisait les deux hommes tour à tour ; quand il se fâche avec l’un, il se rapproche de l’autre, mais cela commença à se savoir et les deux ex compagnons décidèrent de quitter le Tchad chacun de son coté. Aboukarda arriva à fédérer tous les petits groupes créés aux différents moments par Deby pour contrer la rébellion de Darfour. Pendant l’offensive de la rébellion en février tous les deux groupes se sont précipités à N’djamena au secours de Deby. Après l’accalmie, Deby demanda à tous les groupes de s’aligner derrière Dr Khalil sous peine de subir sa colère. Le groupe d’Aboukarda quitta nuitamment N’djamena et s’installa dans les environs de Tiné Tchad, tandis que celui de Dr installa son QG à Am djaress. Depuis un bon moment, des bruits persistants selon lesquels, Deby très contrarié par le refus d’Aboukarda, considéré comme un affront, circulaient dans l’entourage de Deby et qu’il veut le punir. Apparemment c’est chose faite : les éléments de Dr Khalil, appuyé par un régiment de l’ANT, a attaqué le QG d’Aboukarda et le nettoya carrément : 7 véhicules dont 5 avec des armes lourdes récupérés, 4 vehicules détruits et plusieurs éléments d’Aboukarda faits prisonniers.

Mahamat Ahmat
N’djaména


Commentaires sur facebook