Les Brèves de N’djaména: Du Camp militaire à la Bergerie

Deby est très content de son dernier coup, celui d’avoir driblé Sarkozy en évitant de nommer le favori de celui-ci et réussir à faire entrer tous les caciques de l’opposition dans le nouveau gouvernement, affaiblissant ainsi la CDPC. En pareille occasion, les griots, les bouffons et autres délateurs, accourent auprès du Chef pour le féliciter de ses prouesses et commenter l’arrivée, le départ ou la mutation d’un tel ou d’une telle.Cet entourage nocif et nauséabond a repris du service depuis que l’étoile de Hinda a commencé à pâlir au profit d’autres âmes.

Au cours d’une de ces retrouvailles, un des bouffons, jadis éloigné du harem par la même Hinda, interpella le Chef en ces termes : « M. le Grand propriétaire du Tchad, comment vous avez facilement enlevé Mahamat Ali Abdallah de chez les hommes et l’envoyer chez les animaux ? » Et Deby de répondre: « D’abord je fais ce que je veux avec tout ce monde : à la bergerie, dans la rue ou ailleurs. Pour Mahamat Ali, il a pour cette fois-ci la chance de se retrouver encore au Gouvernement. Vous savez, il était un des rares Ministres à rester au palais avec moi pendant l’agression soudanaise, donc je n’ai pas oublié cela. Sinon, il est responsable de deux grosses affaires qui nuisent aujourd’hui considérablement à mon pouvoir. Il est responsable de la disparition (souligné par nous) d’Ibni Oumar. Cette affaire nous suivra encore pour longtemps et continuera à nous interpeller et ternir d’avantage notre image. Pourtant j’ai dit que parmi les victimes de l’agression soudanaise, il y a aussi des chefs de parti, mais les gens semblent ne pas avoir entendu cela et continuent à nous réclamer la vérité. Tout cela c’est parce que Mahamat Ali a mal géré cette affaire. La seconde affaire est la moins connue mais qui aura à mon avis des graves conséquences dans le milieu Beri. Pour court-circuiter les rebelles, nous avons décidé d’indemniser les familles de nos soldats Beri morts pour la patrie, Mahamat Ali a saboté cette opération, en ce qui concerne du moins les gens de son obédience, je ne sais pas pour quelle raison, mais les gens sont très mécontents et c’est une affaire à suivre. Les gens disent que Mahamat Ali veut faire quelque chose et qu’il est très fort dans l’armée et qu’il bénéficie du soutient de Dr Khalil Ibrahim, etc., etc., des balivernes ! Dans ce pays, on se connaît tous: qui peut faire quoi et qui est capable de quoi. Non, Mahamat Ali est très discrédité auprès de l’opinion nationale et internationale par les deux affaires que je viens de vous raconter. » Ainsi, Mahamat Ali est le seul et unique responsable de l’arrestation, séquestration des opposants et la disparition d’Ibni Oumar?! Sans Deby et sa GR ? En tous cas la réponse de l’intéressé est vivement attendue.

Indemnisation sélective (2) – Dès que Tchadactuel a révélé que Deby est en train d’indemniser les familles des zaghawa gouvernementaux morts dans les différents combats contre les rebelles, l’opération a été immédiatement suspendue. Entre temps, 70 familles bien sélectionnées ont reçu chacune dix millions de CFA. Deby est très fâché que l’opération fût connue du public et accuse à voix basse son entourage et particulièrement l’ex Ministre de la Défense. Par contre une autre indemnisation sélective est en train de se mettre en place. Le délogement des militaires des maisons de l’Etat a créé un réel malaise au sein de la troupe. Un climat de révolte est nettement perceptible. Alors Deby essaie de calmer les jeux en offrant à chaque occupant militaire (uniquement militaire) délogé, une somme variant de deux à dix million de CFA, variant en fonction de la tête du client.

Mahamat Ahmat
N’djamena


Commentaires sur facebook