Le Tchad ferme sa frontière avec le Soudan et gèle ses relations économiques – Afp

Le Tchad a décidé lundi de fermer sa frontière avec le Soudan et de geler ses relations économiques avec ce pays après la rupture dimanche par Khartoum de ses relations diplomatiques avec N’Djamena, a-t-on appris de source officielle dans la capitale tchadienne.

La décision a été prise lors d’un conseil des ministres extraordinaire « pour assurer la sécurité de son territoire et de ses citoyens et protéger des intérêts économiques et culturels », et aussi « se mettre à l’abri de toute surprise », indique le communiqué publié à l’issue de ce conseil tenu sous la direction du président Idriss Deby Itno.

Ainsi le gouvernement tchadien a décidé « la fermeture hermétique de la frontière (avec le Soudan à l’est du pays) afin d’éviter toute infiltration et tout trafic suspect », souligne le communiqué.

Le Tchad a aussi gelé les « activités de la Banque agricole commerciale (une banque soudanaise opérant au Tchad) ainsi que l’interdiction des transactions financières entre le Tchad et le Soudan ».

Le Soudan a rompu dimanche ses relations diplomatiques avec le Tchad, accusant N’Djamena d’avoir soutenu une attaque samedi de rebelles du Mouvement pour la justice et l’égalité (JEM), le plus puissant militairement des groupes rebelles du Darfour, province de l’ouest du pays en guerre civile.

« Nous attribuons toute la responsabilité de l’attaque au Tchad », avait affirmé le président soudanais Omar el-Béchir.

Le Tchad avait dementi « toute implication » dans cette attaque.


Commentaires sur facebook