L’UA s’efforce d’assurer une médiation entre N’Djamena et Khartoum – Xinhua

L’Union Africaine a lancé une série d’efforts de médiation pour éviter une autre escalade de violence entre le Tchad et le Soudan voisin, a-t-on appris vendredi de sources diplomatiques.

« Le président de la commission de l’UA, Jean Ping, était à N’Djamena jeudi soir où il a rencontré le président Idriss Deby avant de se rendre à Khartoum, où il aura des entretiens avec le président soudanais Omar el-Béchir pour essayer de résoudre la crise entre les deux pays« , selon des sources diplomatiques.

« La situation actuelle entre le Tchad et le Soudan est très inquiétante. (…) Notre objectif est de faire tout ce qui est possible pour apaiser les tensions croissantes suite à l’attaque sur Omdurman« , a déclaré M. Ping lors d’une conférence de presse après sa rencontre avec le président Deby au palais présidentiel.

« Notre objectif est de garantir que les deux parties éviteront d’avoir recours à la violence afin de trouver un lieu de dialogue pour ramener le Tchad et le Soudan à la table des négociations« , a ajouté M. Ping, appelant à l’application de l’accord de Dakar signé entre les deux parties il y a deux mois.

« Nous voulons éviter que la situation s’aggrave« , a-t-il conclu.

De violents combats entre l’armée soudanaise et les rebelles du Mouvement pour la justice et l’égalité (JEM) ont eu lieu le week- end dernier à Omdurman, ville jumelle de Khartoum. M. Béchir en avait attribué « toute la responsabilité » au Tchad et menacé son voisin de représailles. Le Soudan a rompu ses relations diplomatiques avec le Tchad dimanche, alors que le Tchad a annoncé par la suite la fermeture de sa frontière avec le Soudan.


Commentaires sur facebook