Les Brèves de N’djaména : Le prix de l’attaque d’Omdourman : 3milliard de CFA !

Ça faisait plusieurs mois que Deby poussait le Chef du MJE à porter la guerre à l’intérieur du Soudan. Après les événements de février, Deby est passé à la vitesse supérieure : en présence de Timan Deby et des deux autres témoins, Deby convoqua Dr Khalil et lui dit ceci, sans passer par quatre chemin : « si tu fais péter les obus à Khartoum, je mets sur la table trois milliards de CFA dont un en véhicules ».

Le Chef du MJE n’a pas à réfléchir à deux fois, l’offre est acceptée immédiatement à la seule condition que les vehicules neufs pour la somme déclarée soient disponibles immédiatement et que les deux milliards soient remis immédiatement à Timan qui le lui remettra dès la fin de la mission. Sitôt dit sitôt fait. Deby remit et les véhicules et les deux milliards à Timan qui s’est déplacé personnellement à Biltine pour coordonner l’attaque. La mission accomplie, le butin fut remis immédiatement au Dr. Tout le monde aura remarqué, ces derniers temps de l’inondation du petit marché de Tiné par les CFA et des Euro, pour échanger contre les livres soudanaises qui ont littéralement disparu de la circulation. Pour se donner bonne conscience, le MJE faisait courir le bruit selon lequel, lors de l’attaque d’Omdurman, le MJE a réussi à braquer une banque gouvernementale où il n’y a que … des CFA et des euros !!!!

L’attaque d’Omdurman a donné les résultats qu’on connaît ; même ses supporteurs les plus zélés ont reproché Deby de cette aventure, particulièrement les français dont les armes fournis, des « MILANS » et autres se sont retrouvés entre les mais des soudanais, preuve indéniable de l’implication de la France dans l’aventure de Deby. Deby a cherché vainement à se réconcilier avec le Soudan, mais devant le refus catégorique de ce dernier avec le soutien indéfectible de la Ligue arabe, il cherche à sauver les honneurs. Au cours d’une réunion secrète tenue à Amdjaress, nouveau QG du MJE, entre Deby, Dr Khalil et Timan Deby au début de la semaine, il a été décidé d’obliger le Soudan à faire la paix avec le Tchad et le MJE ; pour ce faire le MJE doit immédiatement reprendre les attaques éclaires et spectaculaires avec le soutien multiforme de Deby. Ainsi dans les jours ou semaines qui viennent, certains objectifs civils ou militaires soudanais seront très probablement la cible du MJE ou plus exactement de Deby.

Evénement de février, certains ont eu de la chance – Selon un militaire qui faisait partie des éléments qui ont enlevé, séquestré et assassiné les opposants politiques, il a été question au début, d’enlever, outre certains chefs des partis membres de la cdpc, 36 cadres civils et militaires et les liquider dans la confusion. Parmi ces 36, on y trouve du tout en particulier des ressortissants des régions du Nord. Dans la liste, aussi paradoxal que cela puisse paraître, on trouve des gens jugés jusqu’à là très proches de Deby ! Sur les 36, 20 sont des zaghawa ou goranes ; comme le ridicule ne tue pas chez Deby, l’un des ex supposées victimes vient de connaître une promotion fulgurante auprès de lui.

C’est le chef de mission, proche parent de Deby qui aurait donné contre ordre aux militaires une fois loin du palais. « Celui qui arrête ou assassine un cadre sera personnellement responsable et assumera seul le payement de dia et toutes les autres conséquences. Vous croyez que les rebelles vont disparaître de la vie sans laisser des traces, mais non, vous vous trompez ! Ce sont des personnes qu’on connaît et elles seront parmi nous tôt ou tard et elles demanderont des comptes tôt ou tard, alors faites très attention ; on peut mourir aux combats sans que personne de part et d’autre en soit responsable, mais tuer froidement, en dehors des combats quelqu’un, je ne suis pas responsable et je ne couvrirai personne ». C’est ainsi que les uns et les autres ont eu la vie sauve. Mais alors méfiez vous, ce n’est que partie remise. On attend le démenti officiel de Deby pour vous publier la liste, et vous en serez surpris.

Beremadji Félix
N’djaména


Commentaires sur facebook