Les Brèves de N’djaména : Les reculades de Deby

Les réunions secrètes des Itno sont maintenant connues de tout le monde, ainsi que la stratégie adoptée lors de ces réunions. La position va t’en guerre jusqu’au bout et le refus obstiné de la paix sont parvenus dans toutes les garnisons.

Ces derniers temps, il n’y a pas d’autres conversations, et une seule phrase est répétée inlassablement, « bon, si c’est ainsi, il (Deby) n’a qu’à trouver des gens pour mourir pour lui ». Surtout la volonté du clan Itno d’utiliser certaines communautés comme chaires à canon, a choqué plus d’un dans les camps militaires. Tout ceci est arrivé jusqu’aux oreilles de Deby. Un malheur ne vient jamais seul. Le protecteur libyen qui a beaucoup de mal à accepter l’accord de déploiement des forces de l’Otan au Tchad, a très mal pris le départ sans avertissement de la délégation tchadienne et le refus de Deby de faire le déplacement à Syrte comme prévu. Alors le Guide aurait demandé à certains de ses collaborateurs jugés farouchement hostiles à Deby de prendre langue avec les rebelles. Du coup, Deby a paniqué. Coup de téléphone sur coup de téléphone, délégation sur délégation, il a pu parler au Guide pour l’informer que la délégation a quitté juste pour une concertation et qu’elle retournera immédiatement, et blablabla.

Ministère des finances : le règne de la nullité – Il n’y a jamais eu dans l’histoire du Tchad un tel mépris pour le cadre tchadien, pour la chose publique et pour le Tchad en général, que celui qu’expriment les Itno au pouvoir quotidiennement. Les dernières nominations au Ministère des finances ne frisent pas non seulement le ridicule, mais surtout la honte. On était habitué à des civiles, des coupeurs de route, des bergers fraichement débarqués du ferick, promis généraux ; mais personne ne bronchait parce que l’armée est une propriété privée de Deb. Malheureusement Deby vient d’élargir cette façon de faire à l’administration centrale. Tenez vous bien. La nouvelle société pétrolière : un sans aucun diplôme est nommé Directeur et son adjoint un Dr dans la profession ! Ayez la curiosité de demander les cursus académiques des quelques nouveaux directeurs nommés par les décrets N°701 ET N°702/PR/PM/MFI/2007. Vous auriez sûrement un mal de ventre si vous avez un grain de souci pour l’administration tchadienne. Le plus grave est non seulement la nomination des analphabètes à des postes jugés névralgiques, mais surtout la résignation de l’opinion publique et particulièrement celle des cadres. Jusqu’à quand peut on continuer à accepter l’inacceptable ?

Que fait Kascou à Tripoli ? C’est la question que se posent les tchadiens de Tripoli. Il a été indiqué que Kascou était venu calmer le courroux du Guide après le rappel précipité de la délégation gouvernementale, et assurer que la délégation reviendra à Tripoli, car Kascou est l’ami personnel de la Libye et sait aussi parler au Guide. Mais par la suite on s’est rendu compte que la mission va au-delà de la simple demande de pardon. Accompagné du DG de la banque tchado libyenne (la banque des Itno) et du Ministre de la défense, Kascou multiplie rencontre et demande d’audience. Selon les confidences d’un membre de la délégation, il est beaucoup plus question d’achat d’armes et des transactions relatives au virement des fonds en espèce à travers les banques libyennes.

Les mensonges d’Abderrahmane Moussa – Rappelé de Tripoli pour rencontrer la délégation du président Goukouni à Libreville, le flic de tous les régimes s’est livré à son jeu favori : désinformation, intox, manipulation et mensonges. Aux délégués du Président Goukouni qui proposaient d’inclure les politico militaires dans le communiqué final, il a répondu doctement : « je viens de Tripoli où j’ai séjourné assez longtemps et eu des longues conversations et négociations avec les différents groupes ; leur cas est définitivement réglé. La troupe est intéressée uniquement par les postes, et nous sommes en train de voir ce qu’on peut leur concéder. Quant aux chefs, le Guide est en train de négocier leur statut d’exilé politique soit en Libye, soit dans d’autres pays. Donc il est inutile de parler des politico militaires sur ce document ». Un super médiateur !

Beremadji Félix
N’djaména


Commentaires sur facebook