Tchad: les rebelles ont pris la ville de Goz Beida, mise en garde de Paris – Afp

Les rebelles du Tchad, qui ont lancé une offensive mercredi dans l’est, ont pris samedi à la mi-journée la ville de Goz Beida (75 km de la frontière soudanaise), a appris l’AFP de sources concordantes rebelle et humanitaire.

« Nous avons pris Goz Beida vers 12H00 (11H00 GMT) après 40 minutes de combats. Les rescapés de l’armée tchadienne ont pris la fuite. Nous occupons la ville », a affirmé Abdelwawid Aboud Makaye, président de l’Union des Forces pour la Démocratie et le Développement-Fondamentale (UFDD-F), joint par téléphone depuis Libreville.

« Effectivement, les rebelles sont en ville. Il y a eu des coups de feu. On entend des cris de joie », a confirmé un membre du personnel humanitaire présent à Goz Beida sous couvert de l’anonymat, également joint depuis Libreville.

Paris a lancé samedi une mise en garde aux rebelles en prévenant que « toute action armée

visant le Tchad et ses institutions ne peut qu’être condamnée », dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« Nous suivons avec beaucoup d’attention la situation dans l’est du Tchad », a déclaré le Quai d’Orsay. « Toute action armée visant le Tchad et ses institutions ne peut qu’être condamnée par la France et la communauté internationale », a-t-il ajouté.

La France appelle « tous les acteurs concernés à trouver une solution politique, notamment dans le cadre des processus de Dakar et de Syrte ».


Commentaires sur facebook