Tchad: les rebelles ont quitté Goz Beida – Afp

Les rebelles du Tchad, qui ont pris samedi à la mi-journée la ville tchadienne de Goz Beida, à 75 km de la frontière soudanaise, ont quitté cette cité aux environs de 16H30 (15H30 GMT), a appris l’AFP de sources concordantes.

« Les troupes rebelles sont sorties de Goz Beida il y a peu pour rejoindre d’autres forces de la rébellion dans le secteur », a affirmé à l’AFP un porte-parole de la rébellion Abderaman Koulamallah, joint par téléphone depuis Libreville.

« Les rebelles n’ont fait que de passer dans Goz Beida et n’y sont pas restés », a confirmé auprès de l’AFP une source locale indépendante.

« Ils ne sont pas loin. Le gros choc aura lieu probablement demain (dimanche) à Goz Beida avec les troupes gouvernementales », a assuré M. Koulamallah, qui a évoqué de « lourds combats » lors de la prise de la ville.

« Nous contrôlons tout le secteur. Nous allons discuter de la stratégie », a commenté Abdelwawid Aboud Makaye, un autre chef rebelle, président de l’Union des Forces pour la Démocratie et le Développement-Fondamentale (UFDD-F), joint également par téléphone depuis Libreville.

« Lors de la prise de Goz Beida, nous avons récupéré 20 véhicules de l’armée. Nous n’avons pas eu de blessés. Quant à l’armée, elle a subi quelques morts », a-t-il ajouté.

Une source militaire tchadienne à N’Djamena a indiqué que les rebelles avaient emporté quatre véhicules de l’organisation humanitaire Médecins sans Frontières (MSF), assurant que les rebelles avaient été « repoussés par l’armée ». « Ils sont partis en direction d’Adé », une ville frontalière avec le Soudan à l’est, selon cette source.



Commentaires sur facebook