Les Brèves de N’djaména : Un marchand d’armes ukrainien reçu par Deby

Le patron de la société ukrainienne « Ukraine-Mash », M. Godounov, arrivé à N’djaména pendant le weekend serait reçu ce dimanche par Deby. M. Godounov est le plus gros marchand et fournisseur des armes à Deby. Il lui livre tout ce qu’il faut pour tuer : des hélicos M17 et M24, des bombes, des autos mitrailleuses, des roquettes, des chars, etc.

Après s’être embrouillé avec la société israélienne des KORDA avec laquelle il est d’ailleurs en procès, arnaqué par les marchands d’armes européens, Deby a choisi définitivement la société de Godounov comme unique fournisseur. Outre les 5 hélicos (3 MI24 et 2 MI17), Godounov vient de gagner un marché pour la livraison de 60 chars BNP chenilles blindés, très efficaces selon les spécialistes, dont 30 sont déjà fournis et 3 bombardiers Soukhoï (SU). D’ailleurs depuis pratiquement deux mois sans interruption, un Antonov124 chargé de toutes sortes d’armes et des minutions, atterrit deux fois par semaine à l’aéroport de N’djaména. Sur les 30 mercenaires payés en moyenne 9000 dollars us par mois, non compris « les primes de sortie » qui sont de 6000 dollars us par opération, 11 sont des ukrainiens mis à la disposition de Deby par le même Godounov. Il faut signaler que tous les salaires des mercenaires n’apparaissent sur aucune écriture officielle ; ils sont payés directement par Adoum Younousmi sur les fonds pétroliers destinés aux infrastructures. Autour du mafieux Godounov tourne toute la petite mafia tchadienne : Adoum Younousmi et Mahamat Orozi rentrent dans le domicile de l’ukrainien sans frapper, tandis que l’homme d’affaires tchadien, Mahamat Tahir « Almanna », l’Ambassadeur du Tchad en Russie et d’autres petits fretins font toujours la queue devant sa porte.

YSA, boudé ! Le PM tchadien devrait effectuer une mission à Washington. L’objectif de la mission est de renouer avec la Banque mondiale qui a complètement gelé ses relations avec le Tchad. On rappelle que la BM n’a même pas osé rouvrir son bureau de N’djaména, malgré les sollicitations puis pressions du gouvernement tchadien. Les relations entre les deux sont au plus bas. Alors Deby a chargé son nouveau joker, YSA, d’effectuer un déplacement au siège de la BM pour plaider la cause du Tchad. YSA a fait savoir à la BM son intention de faire le déplacement à Washington en juillet. La réponse de la BM est sans ambigüité : « Vous venez en tant que qui » ? demande la BM ; « en tant que PM du Tchad », répond le PM. « Ah bon nous avons cru comprendre que vous êtes démissionnaire après … sabangali ! De toutes les manières personne n’est disponible pour accueillir une délégation tchadienne pour le moment ».

Beremadji Félix
N’djaména


Commentaires sur facebook